Bruno Gabellieri, responsable National Soldats de France, a remis le drapeau de la jeune section de Belleville sur Vie devant 110 drapeaux et en présence des élus municipaux, départementaux et régionaux et de Michel Leboeuf, président départemental de l’UNC. La Fanfare de St Philbert de Bouaine a rythmé la cérémonie.

A Belleville, il n’y avait pas de section d’anciens combattants UNC. Joseph Meunier, incarnant les valeurs proche de l’UNC, décide avec un poignée d’amis d’intégrer les Soldats de France et de créer une section UNC dans ce village vendéen. Celle-ci voit le jour en mars 2005. « Les Soldats de France sont les sentinelles de la mémoire avec comme mission : faire partager les valeurs du patriotisme, faire grandir l'amour de notre Pays » déclare le jeune président Joseph Meunier.
Oui, l’honneur aux morts pour la Patrie perdurera grâce les Soldats de France . Oui, ils seront les relais indispensables entre les Générations qui ont combattu et les jeunes qui connaissent la paix. Tous ceux qui ont servi le Pays en faisant leur Service Militaire ou National, les militaires de carrière, les Gendarmes, les Policiers, les Pompiers peuvent et doivent rejoindre les Soldats de France
.

La remise d’un drapeau, le plus bel emblème d’un pays, a toujours une signification particulière. Régis Plisson, le maire de la cité et nouveau Soldat de France, plaide pour l’unité du monde combattant: « J’ai eu la chance de ne pas avoir connu de conflit majeur comme mon père et mes grand-pères. Après 40 ans de paix, n’est il pas venu le temps de penser à un rassemblement de toutes les associations patriotiques ? » « Je salue tous les représentants du monde combattant, en particulier mes amis C.A.T.M. de Belleville, les 39/45, les Prisonniers de Guerre., les Anciens d’Indochine, du Bataillon de Corée, les Veuves et les Orphelins de Guerre, les Veuves de Combattants, vous les A.F.N., vous les O.P.E.X » réplique Michel Lebœuf, président du Comité d’Entente des anciens combattants et amicales qui regroupe 30 associations soit 17 000 adhérents.

 

Les Soldats de France, les héritiers
« Nous vivons toujours dans un monde dangereux. Les Soldats de France sont là pour que la flamme du patriotisme ne s’éteigne pas » clame Bruno Gabellieri se référant à l’héritage du maréchal Leclerc et des combattants de la France Libre. « Mais l’UNC ne serait rien sans sa valeur principale qui reste l’entraide, héritage du Père Brottier et de Georges Clemenceau ». Pour le Conseiller Général Bernard Perrin, il faut rester vigilant « Le drapeau représente la liberté, si fragile. Il faut rendre hommage çà ceux qui sont allé défendre le drapeau car c’était leur devoir». Patricia Cereijo, Conseillère Régionale, approuve le travail au nom de la mémoire collective qui permet de mettre en exergue les moments tragiques de l’histoire du pays. « La guerre est malheureusement une réalité dans le monde. Les jeunes qui s’engagent peuvent faire don de leur vie pour défendre l’idée de l’espérance de vivre en paix ».
Le drapeau fait consensus. « Ce Drapeau, c'est notre carte d’identité. Il sera présent dans toutes les cérémonies officielles » conclut Joseph Meunier avant de recevoir l’insigne des Soldats de France.

 

Toutes les Photos sur le site http://www.vendeeinfos.com